Création d’Apragaz

C’est en 1929 que l’organisme de contrôle APRAGAZ fut fondé par l’Association des Propriétaires de Récipients à Gaz comprimés, liquéfiés ou dissous, avec comme mission d’assurer la sécurité d’utilisation des appareils sous pression.

À cette époque, les bouteilles de gaz (comme le CO2 utilisé dans le cadre de la mise sous pression des fûts de bière) provoquaient de nombreux incidents.

Quelques sociétés telles l’Acide Carbonique Pur (ACP), Solvay, l’Union Chimique Belge (UCB), Messer et l’Air Liquide, ont souhaité qu’un organisme indépendant jette les bases des règles concernant la fabrication et le contrôle périodique de ces bouteilles. APRAGAZ était né !

APRAGAZ est donc à l’origine de la réglementation en la matière et ce sont les spécifications développées dès 1929 par APRAGAZ qui jetèrent les bases de nombreux articles du RGPT (Règlement Général pour la Protection du Travailleur).

APRAGAZ a rapidement étendu son expertise dans divers domaines tels que stockage et le transport des bouteilles mais également aux accessoires s’y rattachant (flexibles, robinets, détendeurs, …)

APRAGAZ s’est ensuite intéressé aux autres installations sous pression (vapeur, process, …) et/ou cryogéniques. Puis, dans un souci de servir ses clients de façon complète, APRAGAZ s’est investi dans le contrôle électrique des installations industrielles.

Aujourd’hui, fort de son expérience et de son personnel qualifié, APRAGAZ continue à collaborer à l’établissement des normes, Directives et Règlements par sa participation à différents groupes de travail.

APRAGAZ est à vos côtés pour vos réceptions, contrôles et audits/certifications dans plus de 40 pays de par le monde (partout en Europe, mais aussi en Afrique, au Moyen-Orient, en Asie et en Amérique du Nord).

Grâce à toutes ses expertises, vous pouvez, en toute quiétude, placer votre confiance en APRAGAZ qui, depuis près de 90 ans, veille à votre sécurité.

Pour plus d'information

Prenez contact avec nous :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.